Translator Disclaimer
7 July 1986 Biostereometrics In Art
Author Affiliations +
Proceedings Volume 0602, Biostereometrics '85; (1986) https://doi.org/10.1117/12.956304
Event: 1985 International Technical Symposium/Europe, 1985, Cannes, France
Abstract
Desuis mon enfance je suis un type soidisant visuel. Cette deviation etait toujours profitable pour moi, pour le clinicien , ainsi que pour le rechercheur scientifique.I1 y a trente ans, que dans l'Atlas Radioanatomique du Thorax nous avons deja utilis6 la conception de trois dimensions. Dans les derni6res edition de cet ouvrage nous avons travaille mke avec la guatrieme, le temps facteur. DePuis cette 6poque-la je me suis ori-en-be vers les quatre dimensions, vers les mouvements dans l'espace et le temps. -:tudiant les mouvements,les mouvements ventilatoires mesure par photogrammetrie le tronc humain.En projetant sur la surface du tronc un reseau quadratique, on pent compter de 3oo-400 points d'information, si un carre est 2 This 2 cm. Simultanement on pent ainsi contraler les deplacement relatifs des differents points. Travaillant avec seriophotographie et ces dernieres annees avec Video, nous avons des documents cDntinuellement en trois dimensions sun la position actuelle en espace de notre modele.On pent mesurer, reproduire la position momentan6e du sujet d'une frequence et dans la quantite desiree. Par exemple on peut les reproduire, une a une, comme une sculpture, en domontrant les changements d'un tronc humain pendant les mouvements respiratoires, comme nous avions fait en 1969 avec le sculpteur Istvan Bencsik en realisant nos differents modeles en inspiration et expiration.flais thooriquement on pent construire tant de sculptures qu'on vent entre les deux positions extremes.La methode est tres utilisable pour l'observation des mouvements sportifs on artistiques, comme le ballet par exemple. / Figure 1./ En etudiant en plusieures series la morphometrie des mouvements respiratoires on pent acquerir une certain experience, qui concerne la phase de respiration, on se trouve un corps humain sculpte, dessine on peint. Come le mimique d'un visage explkue toujours l'6tat affectif d'un individu, le corps humain peut expliquer tart des chases entre les mains d'un artiste doue. Liais nous retournerons encore a cet argument. Avec un objet d'art l'artiste registe un seul moment dune serie de mouvements de son sujet, spit en deux dimensions, s'il est peintre on graveur , dessinateur etc., spit en trois dimensions s'il est sculpteur.i:algre cela , il y a beaucoup d'oeuvresd'art dyna-miques, qui donnent l'impression de mouvement.On pent produire cet effetavec la ROMDOSi-tion des mouvements non simultanees , comme par exemple sur les tableaux de XIX 'si8cle representant des concours hyppiques, on les extremit-ees des chevaux sort distandue an maximum en avant et en arriere; c'est un mode de galop inexistant, mais malgr6, qu'il est faux, it suggere la vitesse.
© (1986) COPYRIGHT Society of Photo-Optical Instrumentation Engineers (SPIE). Downloading of the abstract is permitted for personal use only.
Kovats Ferenc Jr. "Biostereometrics In Art", Proc. SPIE 0602, Biostereometrics '85, (7 July 1986); https://doi.org/10.1117/12.956304
PROCEEDINGS
6 PAGES


SHARE
Advertisement
Advertisement
RELATED CONTENT


Back to Top